Lutter contre le stress professionnel

admin Uncategorized Leave a Comment

Toutes les études le confirment. Le stress devient une réalité inquiétante dans le monde du travail et touche l’ensemble des sociétés industrielles modernes. Il a des conséquences négatives importantes sur le bien être des travailleurs et sur les performances des organisations qui les emploient.

Quelques chiffres :

–        66% des Français, dont 73% des 35-49 ans se disent de plus en plus stressés au travail

–        27% considèrent qu’il y a de plus en plus de maladies professionnelles

–        54%des actifs de moins de 35 ans, estiment vivre un stress professionnel élevé

–        60%des cadres sont stressés

Source :Observatoire APAVE – TNS Sofres et sondage IPSOS septembre 2013

En France, en 2007 les consultations pour risque psychosocial sont devenues la première cause de consultation pour pathologie professionnelle. Le stress serait également à l’origine de 50 à 60 % de l’ensemble des journées de travail perdues (Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 1999).En France, le coût social du stress (dépenses de soins, celles liées à l’absentéisme, aux cessations d’activité et aux décès prématurés) a été estimé en 2007 entre 2 et 3 milliards d’euros (étude INRS et Arts et Métiers Paris Tech) et en Europe le coût représente 20 milliards d’euros (2002).

Cette étude prend essentiellement en compte le « job strain » ou « situation de travail tendue »(combinaison d’une forte pression et d’une absence d’autonomie dans la réalisation du travail), qui représente moins d’un tiers des situations de travail fortement stressantes. D’autre part, les pathologies retenues sont celles qui ont fait l’objet de nombreuses études : maladies cardiovasculaires (infarctus,maladies cérébrovasculaires, hypertension…), dépression et certains troubles musculosquelettiques.

Enfin, cette dernière estimation ne prend pas en compte toute la dimension du coût pour l’individu, en particulier la souffrance et la perte de bien-être que le stress occasionne. Or il a été montré que ce dernier pouvait représenter jusqu’à 2 fois les coûts des soins et des pertes de richesse.

Votre santé ne doit pas être négligée, prenez soin de vous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.