Portrait : Michel CABARET, professeur de Tai Chi Chuan, Zazen et Reïki

admin Portrait du mois Leave a Comment

C’est à l’issue de réflexions partagées, de lectures et de multiples conférences que la philosophie et la pratique bouddhiste se sont peu à peu imposées à moi comme référence incontournable. Parallèlement à cette prise de conscience s’est développé un ensemble de symptomes physiques générateurs de douleurs permanentes que les massages kiné, les séances de natation et les traitements pharmaceutiques ne faisaient que repousser sans les éradiquer.

A l’occasion de vacances en bord de mer, j’ai découvert la pratique du Tai Chi Chuan qui en l’espace d’une semaine a dissous l’ensemble des symptomes déjà mentionné. L’explication donnée à l’époque consistait, au travers de mouvements ordonnés,  en la reconnaissance par le corps/esprit de l’inter-action du physique et du spirituel et de leur influence réciproque. La métaphore utilisée permettait d’identifier les douleurs comme des rochers (pensées figées) qui au sein d’un torrent obstruent la libre circulation de l’eau (le tchi).

Je vous propose donc d’expérimenter cette méthode sans pour autant abandonner les soins dispensés par votre médecin traitant le cas échéant.

La pratique du Zen (zazen) pour laquelle j’ai été ordonné Bodhisatwa par Maître Roland RECH permet également de se désencrasser des pensées perturbatrices. Au cours de la méditation les pensées s’estompent, se relativisent et jamais nul ne les combat car ce serait encore les affirmer. La nature de l’esprit est de produire des images et tenter de les freiner reviendrait à s’empêcher de respirer. C’est la raison pour laquelle s’est développer la notion de « Non-Pensée », de « lachez-prise », de « laissez-passer » pour que s’actualise en nous l’existence sans but ni intentionnalité et ainsi se réalise ce que les Maitres zen nomment le « visage originel », la « Non-Pensée », la « nature propre » – Cette réalisation n’empêche aucunement les projets de vie mais en permet simplement le détachement qui, quelqu’en soit son intensité,  permet à l’énergie cosmique d’être sans frein ni finalité.

Celà étant dit, il semble évident que le Reiki, par sa maitrise des chakras aux niveaux physique, émotionnel, psychique et spirituel ainsi d’ailleurs que les diverses aura sur lesquelles il intervient, participe de cette capacité de libération qui caractérise les êtres sensibles que nous sommes. C’est la raison pour laquelle, la méditation zazen intègrera des pratiques d’harmonisation issues du Reiki, telles que l’imposition réciproque des mains avec partenaire, associée au respect des 5 préceptes tels que la libération de toute colère, de tout souci notamment …

Compte tenu de ce qui précède, l’ensemble des disciplines proposées et leur continuité est indispensable à leur efficacité, dans le plaisir et la joie. C’est la raison pour laquelle nous préconisons le respect des horaires en précisant la fermeture stricte des portes à l’heure dite afin de respecter les différentes phases méditatives et ceux et celles qui les pratiquent. Pour de plus amples informations, merci de consulter le site ….

> COURS : MERCREDI de 18h30 à 19h30 : Zen-Reiki et de 19h30 à 20h30 : Tai Chi Chuan
Téléphone : 
05 61 20 44 05

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.