Comment renforcer ses défenses immunitaires ?

admin Bien être Leave a Comment

1° Les huiles essentielles

Certaines huiles essentielles ont des vertus apaisantes, anti-bactériennes, anti-inflammatoires ou anti-virales. Il est préférable de les prendre bio.

-> Vous pouvez utiliser vos huiles (2-3 gouttes) à l’aide d’un diffuseur ou en massage au niveau du thorax dans de l’huile végétale (amande douce, abricot…).

Quelques huiles essentielles pour l’immunité et le stress :

  • Lavande : Ses propriétés sont anxiolytiques, apaisantes et calmantes. Elle aide à soulager le stress, les contractures ou encore les crampes intestinales.
  • Tea-tree (arbre à thé) : antibactérien à large spectre et anti-viral
  • Eucalyptus radiata : Anti-viral, antibactérien, décongestionnant, expectorant.
    Agit sur les voies respiratoires et renforce le système immunitaire.
  • Ravintsara : anti-viral et antibactérien sur la sphère respiratoire
  • Citron : Assainissant, purifiant et anti-viral.
    Il améliore la concentration et la mémoire. Par ailleurs, il est incroyablement revigorant. Également très efficace pour stimuler l’humeur, il possède des propriétés anti-dépressives.
  • Origan compact : antibactérien à large spectre, anti-viral, immunostimulant
  • Serpolet : Antibactérien, antiseptique puissant, anti-viral, expectorant

Les femmes enceintes, qui allaitent, les enfants ainsi que les personnes asthmatiques ne doivent en aucun cas utiliser des huiles essentielles.

2° Propolis, Vitamines et oligo-éléments

  • La propolis noire : renforce le système immunitaire en stimulant la production d’anticorps (prendre en prévention ou traitement dès les premiers symptômes). Très très efficace c’est ce que je préfère !
  • Vitamine C naturelle : complément alimentaire d’acérola, fruits frais (oranges, citrons, kiwis). Pour le citron, prendre le matin à jeûn le jus d’un demi citron dans de l’eau tiède.
  • Vitamine D : sous forme de gouttes hautement dosées
  • Zinc : fruits de mer, fruits à coque, céréales, oeufs, légumineuses, abats
  • Cuivre-Or-Argent : l’association de ces 3 oligo-éléments permet d’agir en cas d’infections

    En grec, oligo veut dire “peu”. Les oligo­éléments sont des minéraux présents uniquement à l’état de trace dans notre organisme. Pourtant, ils ont une fonction essentielle : « Ils jouent un rôle de catalyseurs, un peu comme l’étincelle qui démarre le moteur d’une voiture », explique Isabelle Hininger-Favier, biochimiste.

    Les oligoéléments assurent en effet les réactions de l’organisme nécessaires pour bien se défendre contre les virus, faire face au stress ou à la fatigue… Et si on les trouve dans notre alimentation, un coup de pouce est parfois nécessaire.

    Le trio cuivre-or-argent est utilisé pour contrer virus (rhume, grippe, gastro…) et bactéries. Le cuivre est à la fois antiviral et antibactérien, l’or stimule l’action des globules blancs et l’argent est plutôt bactéricide.

    • En cas d’infections ORL chroniques (angines, rhinos, sinusites…), ce trio est associé au soufre, qui participe à la régénération des muqueuses du nez et de la gorge.
      Tous ces oligoéléments peuvent être utilisés en traitement de fond préventif, dès l’automne et pendant au moins trois mois. On prend chaque oligoélément (ou synergie type cuivre-or-argent) deux à trois fois par semaine, en alternant si l’on en associe plusieurs.
    • En cas d’infection, on peut aussi augmenter la dose (deux fois par jour) pendant quelques jours, pour soutenir les défenses.

3° Phytothérapie (plantes)

  • Echinacée : stimulation immunitaire, action sur les voies respiratoires, action sur la fatigue et l’épuisement
  • Reishi : action immunostimulante, anctibactérienne, anti-viral, adaptogène, protection respiratoire (anti-inflammatoire pulmonaire et antalgique), action antifatigue
  • Shiitaké : stimulant général, renforce le système immunitaire, anti-viral puissant (action sur les myxovirus, famille qui comprend différents virus comme la grippe, bronchopneumopathies, rougeole, oreillons)

La phytothérapie sera prise sous forme de compléments alimentaires (gélules, liquide…) soit sous forme unitaire ou pris ensemble (exemple : le laboratoire herbolistique regroupe sous le nom « Défenses immunitaires ces 3 composants)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.